Accueil Médias Actualités Des portiqueuses chez Congo Terminal

Des portiqueuses chez Congo Terminal

Congo. 10 mars 2017

Suite à un appel à candidatures lancé en novembre 2015, 70 opérateurs de portiques de parc (RTG) ont été recrutés au premier semestre 2016. Parmi eux, neuf femmes qui sont devenues les toutes premières opératrices RTG au Congo.

Elles sont diplômées, motivées et ont tout de suite su faire preuve d’un remarquable professionnalisme.  

Surplombant le quai de près de 50 mètres de haut, les 9 opératrices de portiques de Congo Terminal vivent aujourd’hui au cœur de l’activité portuaire. Aux commandes de ces engins de manutention, qui peuvent peser pour les plus gros d’entre eux jusqu’à 1200 tonnes l’unité, elles manutentionnent  un nombre toujours plus important de conteneurs.

 En novembre 2016, 7 de ces 9 opératrices  qui bénéficiaient déjà d’une expérience sur RTG, ont été qualifiées pour entreprendre une formation d’opératrices de portiques de quai. Grâce au soutien du centre de formation de Bolloré Ports à Abidjan et en partenariat avec la société GMP du Havre, elles ont bénéficié d’une formation initiale de deux semaines sur simulateur en France. Leur apprentissage a ensuite été complété puis finalisé sur site et en exploitation au port de Pointe Noire. 

Les collaborateurs sont formés sur du matériel de pointe, équipé des toutes dernières technologies  et qui réclament un haut niveau de technicité pour pouvoir les opérer.

En faisant former son personnel en France, Congo Terminal affiche clairement ses objectifs de développement et de modernisation. Ils vont de pair avec les importants  investissements de Bolloré Ports pour  la reconstruction et l’extension de 1.5 Kilomètres de linéaire de quai et l’acquisition de 6 portiques de quai et de 16 RTG .

Chiffres clés de Congo Terminal

  • Longueur des quais : 800 m
  • Tirant d’eau : - 15 m
  • Parc à conteneurs : plus de 17 hectares
  • Equipements : Portiques de quai : 4 / Grues mobiles : 3 / RTG (portiques de parc) : 2 / Reachstackers : 26
  • Capacité annuelle théorique : 1 200 000 EVP
  • 500 espaces dédiés aux conteneurs réfrigérés
  • Système d’exploitation du terminal : Oscar