Accueil Green Terminal

Green Terminal

Le processus inédit de labellisation environnementale des terminaux

Bolloré Ports intègre les enjeux ESG dans sa stratégie de développement. De l’impact direct de ses activités à l’impact indirect lié à l’exécution de ses prestations, l'entreprise innove pour réduire de son empreinte carbone et préserver la biodiversité. En témoigne la mise en œuvre du programme de labellisation « Green Terminal » de ses terminaux portuaires, audités par Bureau Veritas.

Notre ambition

L’implication des entreprises du secteur privé est primordiale pour répondre aux enjeux de bien commun. Bolloré Ports, opérateur de concessions portuaires sur trois continents, a très tôt pris en compte les attentes de son écosystème pour agir avec responsabilité sur toute sa chaîne de valeur.

Philippe Labonne, Directeur général adjoint de Bolloré Transport & Logistics et Directeur général de Bolloré Ports

Notre engagement

Nous avons entrepris de doter nos terminaux portuaires d'un processus de labellisation inédit : "Green Terminal". Ce nouveau label dont nous sommes les pionniers, apporte une solution concrète au secteur de la transition énergétique. Nous mettons ainsi en oeuvre un système de management unique, ayant pour objectif de réduire considérablement notre empreinte carbone. 

Tous les terminaux à conteneurs concernés par la démarche seront audités tous les ans par Bureau Veritas en vue de recevoir une attestation de conformité. 





Les huit piliers fondamentaux


Le label Green Terminal de Bolloré Ports repose sur huit piliers fondamentaux. Nous avons défini des critères très précis qui couvrent l'ensemble des préoccupations environnementales actuelles et des actions à mettre en place pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.








Classification & scoring


Le label est applicable à tous les nouveaux terminaux et à ceux ayant fait l'objet d'une modernisation ou extension. La méthodologie sera appliquée à l’ensemble des terminaux à conteneurs et le scoring donnera 4 niveaux de certification. Les terminaux qui n’obtiennent pas un minimum de 50%, ne pourront être labelisé Green Terminal.