Accueil Médias Communiqués de presse Le projet portuaire au Timor Oriental, élu meilleur partenariat public-privé en Asie-Pacifique pas IJGlobal

Le projet portuaire au Timor Oriental, élu meilleur partenariat public-privé en Asie-Pacifique pas IJGlobal

Puteaux. 17 avril 2019

Lors de la cérémonie des IJGlobal Awards le 28 mars dernier, le projet de concession du futur port en eaux profondes de Tibar Bay au Timor Oriental a été élu meilleur partenariat public-privé en Asie-Pacifique. Cette distinction souligne l’ampleur des investissements engagés et les bénéfices économiques qu’il va générer au Timor Oriental.

Ce projet a été confié à Bolloré Ports en 2016 au terme d’un appel d’offres international organisé avec les conseils de la Société financière internationale (SFI), membre du Groupe de la Banque mondiale. Il représente un investissement total de 490 millions de dollars sur une durée de 30 ans, soit le plus important jamais réalisé au Timor Oriental avec un partenaire privé. Des études environnementales ont été menées pendant un an avant le début de la phase de construction afin de préserver au mieux la biodiversité du site. Lancés en août 2018, les travaux comprennent notamment la réalisation d’un quai de 630 mètres avec un tirant d’eau de 15 mètres.

La nouvelle infrastructure sera mise en service en 2021 et pourra opérer des navires porte-conteneurs de 7 500 EVP. Cette plateforme, également destinée à devenir un hub de transbordement régional, permettra de connecter l’économie du Timor Oriental avec sa région et d’accélérer ainsi le développement économique. Elle permettra également la création de 350 emplois directs auxquels s’ajouteront plus de 500 emplois pendant la phase de construction.

« Cette distinction est un succès collectif qui vient récompenser les moyens mis en œuvre pour doter le Timor Oriental d’une infrastructure portuaire, moderne et compétitive, capable d’insuffler une nouvelle dynamique économique au pays. Nous tenons particulièrement à remercier l’ensemble des acteurs engagés parmi lesquels la SFI et les Autorités du Timor Oriental ainsi que nos équipes locales. »

Philippe Labonne, Directeur général de Bolloré Ports